Les douleurs de cervicales

Les cervicales sont très vulnérables : il s’agit en effet de la zone la plus fragile de la colonne vertébrale. Leur fonction est de soutenir la tête (qui pèse entre 4 et 8 kilos) tout en assurant sa rotation. Entre les vertèbres cervicales émergent des nerfs qui passent par l’épaule avant de descendre le long du bras jusqu’aux doigts. Par conséquent, tout déplacement cervical est à même de provoquer des douleurs voire une incapacité fonctionnelle dans l’une ou l’autre de ces régions.

De nombreux facteurs contribuent à malmener les cervicales : les mauvaises positions adoptées au travail (pencher la tête en avant lorsqu’on travaille devant l’ordinateur ; coincer le téléphone entre l’oreille et l’épaule), les mauvaises postures pendant le sommeil, les accidents de la route (coup du lapin), etc.

À cause de ce cumul de pressions, une grande partie de la population finit par perdre la courbure normale du cou. Ce processus, menant à ce que l’on appelle une rectitude cervicale, se traduit par l’apparition d’irritations nerveuses, d’une raideur articulaire (difficultés à tourner la tête), de douleurs situées au niveau du cou, des épaules, des bras, voire d’arthrose cervicale. Les douleurs situées au niveau du cou, des épaules et des bras sont en grande majorité liées à des problèmes de cervicales.

Douleurs de cervicales : la solution chiropratique

Bien souvent ces douleurs sont dues au fait que les muscles du cou travaillent à plein régime pour tenter de récupérer la courbure normale des vertèbres cervicales. S’ensuivent de fortes contractures musculaires pouvant aller jusqu’à entraîner des maux de tête. Les massages ne les soulagent que de façon temporaire car ils ne s’attaquent pas à la véritable cause du problème. Le chiropracteur, en corrigeant le mauvais alignement vertébral, traitera la douleur durablement en travaillant sur l’origine du mal et permettra d’améliorer la mobilité du cou lors des mouvements de la tête.