Les maux de tête

On estime qu’un quart de la population souffre de maux de tête de façon régulière. Malgré leur fréquence, ces douleurs ne doivent en aucun cas être prises à la légère. La douleur est toujours un signe d’alarme dont la fonction est de nous avertir que quelque chose ne va pas dans notre organisme.

Il n’est jamais judicieux de masquer la douleur avec des médicaments. Au contraire, il faut faire appel à un spécialiste pour en découvrir la cause. Votre chiropracteur écartera les maladies graves pouvant être à l’origine de la douleur (le cas échéant, il vous adressera à un autre spécialiste) et vous administrera un soin rapide afin de résoudre votre problème avant que celui-ci ne s’aggrave.

Maux de tête « tensionnels »

Parmi les différents types de maux de tête, les plus fréquents sont ceux causés par la tension musculaire. Ils sont souvent dus au fait que les cervicales perdent leur courbure naturelle, phénomène provoqué par une combinaison de facteurs : mauvaises postures (au travail, lors du sommeil), chutes, chocs, accidents, lésions telles que le coup du lapin, tension nerveuse, stress, etc.

Pour compenser cette rectitude cervicale et maintenir la tête en position normale, les muscles du cou travaillent en surrégime, entraînant des spasmes musculaires et de fortes contractures.

De plus, ces problèmes cervicaux peuvent engendrer à long terme une usure vertébrale, pouvant provoquer de l’arthrose cervicale voire une hernie discale. Il est donc primordial de ne pas masquer les douleurs au moyen de médicaments mais de traiter le problème à la racine.

Migraines

La migraine, très douloureuse, est généralement localisée d’un seul côté de la tête, souvent exacerbée par la lumière et accompagnée de nausées et de vomissements. Chez les personnes sujettes aux migraines, on retrouve fréquemment un trouble vertébral affectant la partie du système nerveux qui contrôle la fonction des vaisseaux sanguins impliquée dans le mécanisme de la douleur.